MORTERUINE

 

 

« Blotti dans les profondes vallées lotoises, c’est directement au cœur de ce terroir que l’essence de Morteruine est puisée.

Les murmures des vestiges de temps désormais révolus résonnent encore, traversent les siècles qui nous séparent d’eux pour s’engouffrer au sein du plus sacré des sanctuaires : l’âme.

C’est à travers ces murmures des trépassés qu’ils nous conteraient l’Histoire oubliée, la vraie Histoire, celle de nos ancêtres, nos vieux, paysans, laboureurs, dont l’existence pénible et harassante a forgé notre terroir et notre temps.

C’est un écho du passé.

C’est chercher dans les ruines qui parsèment la musique tel un paysage rustique et laissé à l’abandon, l’espoir que jamais ne disparaissent nos traditions. »

 

François de Morteruine, janvier 2019